Auteur/autrice : SddNature

Du point de vu conservation, 87 espèces végétales du massif montagneux de Lubero sont listées sur la liste rouge de l’union internationale pour la conservation de la nature (UICN) au niveau mondial, selon une étude publiée dans le journal Open Edition. Norbert Kambale Ndavaro, auteur principal et chercheur à l’université catholique de Graben, explique que 104 espèces réparties en 86 genres et 45 familles étaient inventoriées dans les îlots forestiers de Lubero sur 684,64ha de superficie totale. A lire aussi: la déforestation et la perturbation des régimes climatique au Sud-Kivu : les décideurs appelés a concevoir des stratégies d’adaptations Parmi…

Read More

Le bassin versant du lac Kivu au Rwanda a connu de changements significatifs au cours de la décennie 1990-2000, marquée par une perte de forêt allant de 26,6 à 18,7% et une augmentation des terres agricoles de 27,7 à 43%, selon une étude publiée dans Research Square. Selon toujours cette étude, au cours de la décennie 1990-2000, l’analyse statistique indique une augmentation significative des terres agricoles, passant de 27,76% en 1990 à 43,17% en 2000, soit une augmentation nette de 565km2. Parallèlement, une diminution considérable de la couverture forestière, passant de 26,6 à 18,78%, soit une diminution  nette de 244km2.…

Read More

La Société OKAPI TOURISTIQUE SARL, organise ce samedi, 15 juin 2024 une conférence scientifique dans la salle Concordia de l’Archevêché de Bukavu à partir de 13h00 jusqu’à 17h00. Thème : « LE TOURISME, UN LEVIER EFFICACE POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE » Les intervenants : Prof Dr MASUMBUKO NDABAGA Céphas, Professeur à l’Université Officielle de Bukavu. Prof Dr Arthur KALONDJI, chef de site du Parc national de Kahuzi-Biega, site du patrimoine mondial. CT Gilbert YUMBI NZUNGU Bienvenu, chef de travaux à l’UNIC. Pour tous contacts : +243 997367821 +243 892424477 info@okapitouristiques.com Pour rappel, OKAPI TOURISTIQUE SARL est une société de droit congolais (SA), œuvrant dans le…

Read More

Une équipe de chercheurs de l’université de Goma, identifie les insectes (entomofaune)  associés à la culture des choux à Minova, Sake, Kibumba, Rutshuru et au Lac verts, à l’Est de la République Démocratique du Congo. Selon cette étude publiée dans le journal of insect biodiversy and Systematics, les pucerons et les chenilles figurent parmi les principaux ravageurs des cultures maraîchères dans la zone d’étude. Patient Niyibizi Gakuru, auteur principal de cette étude et chercheur au domaine des sciences agronomiques de l’Université de Goma, explique que grâce au piégeage des insectes avec le filet de balayage et les pièges jaunes au…

Read More

Les systèmes agroforestiers autours du PNKB sont hétérogènes et inclus les Champs Complanté d’arbres (différentes cultures sont pratiquées en même tems sur le même terrain), les haies vives et les jardins de case (culture d’ensemble de légumes et d’arbres fruitiers autour des habitations), selon une étude publiée dans la revue Science et Technique Forêt et Environnement du Bassin du Congo. Muderhwa M.P., auteur principal et chercheur à la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université de Kinshasa, explique que la pratique de jardins de case est ascendante en termes de volume à Kashusha et Cibinda alors que les Haies vives le…

Read More

Des travaux de terrain réalisés par une équipe de chercheurs du jardin botanique de Meise dans le Parc National de la Kibira au Burundi ont révélé l’existence d’une nouvelle espèce de plante appartenant clairement au clade Argocoffeopsis-calycosiphonia (Coffeeae, Rubiaceae), selon une étude publiée dans European Journal of Taxonomy. Salvator Ntoré, auteur principal de cette étude, déclare que cette nouvelle espèce est formellement décrite comme Calycosiphonia albertina Ntore & Robbr.sp.nov. En Kirundi, l’espèce est connu sous le nom d’ikawa, ikawakawa, ikawa y’ishamba ou umukawakawa, ce qui signifie café, café sauvage ou similaire au café. A lire aussi: Une espèce d’amphibien capturée…

Read More

Une étude publiée par les chercheurs de l’université évangélique en Afrique, UEA en sigle dans le journal Discover Sustainability renseigne que 5% des déchets domestiques produit à Bukavu sont biodégradables dont 95% de ces déchets est utilisé pour l’alimentation du bétail, incinérés ou enfouis dans le sol et seulement 5% de ces déchets font l’objet du compostage. Géant B. Chuma, auteur principal, explique que cette étude visait à fournir les données sur la production, la composition et les pratiques d’élimination des déchets domestiques dans la ville de Bukavu. A lire aussi: Collecte des déchets à Bukavu : la sensibilisation de…

Read More

L’émergence des espèces rudérales et cultivées dans les marais de Mubuga, Cirhindirho et Nkene du groupement  d’Irhambi-Katana, dans le bassin du lac Kivu, témoignent sans doute l’anthropisation de ces zones humides essentielles pour le maintien de la biodiversité tant aquatique que terrestre, selon une étude publiée dans les Annales des Sciences et des Sciences Appliquées de l’Université Officielle de Bukavu (UOB). Amani Mitima Paterne, auteur principal, déclare que les inventaires floristiques du tapis herbacé ont été conduits sous les cultures à Manihot esculenta (manioc), Colocasia esculenta (colocase) et Ipomoea batatas (Patate douce) dans les marais précités. A lire aussi : la…

Read More

A l’occasion de la journée internationale de la biodiversité, célébrée ce 22 mai 2024 à Bukavu, sous le thème « Contribuez au Plan », la SDDNATURE s’inquiète des déchets charriés par les rivières de Bukavu dans le lac Kivu et  appelle la population de Bukavu à s’abonner aux organisations de ramassage de déchets, une action qui contribue à limiter la pollution de ce lac. Aucune action n’est trop petite lorsqu’il s’agit de protéger la biodiversité, rappel Joël MUBAKE Coordonnateur de la SDDNATURE. Il est important de rappeler qu’à la période allant du 2001 au 2021, soit 20 ans, la province du Sud-Kivu aurait…

Read More

Une étude réalisée par une équipe de chercheur de l’Université Officielle de Bukavu révèle une augmentation du pouvoir de résistance des bactéries (enterobacteriaceae) aux gels hydroalcoolique vendus à Bukavu. A lire aussi : JMP : La SDDNATURE appelle les chercheurs à la vulgarisation des résultats de la recherche environnementale Cette étude publiée dans la revue Parlons Terre et Biodiversité renseigne que les bactéries résistent à la désinfection des mains par certains gel hydroalcoolique(HAG) vendu à Bukavu. Néanmoins, les gels hydroalcooliques HAG4 et HAG1 avec respectivement 91,67% et 79,67% ont montré un pouvoir de réduction appréciable des bactéries sur les mains. Alex…

Read More

le sciage artisanal du bois, la production de charbon de bois, la chasse, la collecte de bois de feu et de plantes médicinales sont les principales activités menées par la population voisine du Parc National de Kahuzi-Biega (PNKB), en utilisant des stratégies qui leur permettent d’échapper à la vigilance des écogardes, entrainant la dégradation des forêts de ce parc, selon une étude publiée dans les Annales des Sciences et des Sciences Appliquées de l’Université Officielle de Bukavu (UOB). Balezi Zihalirwa Alphonse, auteur principal et chercheur au département de Biologie, faculté des Sciences de l’Université Officielle de Bukavu explique, les champignons sont…

Read More

Bien que Colobus angolensisi prigoginei a été acceptée comme sous-espèce de l’espèce Colobus angolensis, la plupart des autorités n’était pas convaincu, soulignant que Colobus angolensis prigogine et Colobus angolensis cordieri étaient synonymes et sont en réalité qu’une seule espèce, selon une étude publiée dans le journal Primate conservation. Thomas M. Butynski et Yvonne A. de Jong, auteurs de cette étude et co-responsables du programme de diversité et de conservation des primates d’Afrique de l’Est, basé à Nanyuki au Kenya déclarent, les autorités semblent ignorer l’existence de la publication de Rahm et Christiaensen. Selon ces auteurs, après la publication de ces…

Read More

Une étude réalisée sur les primates des réserves fauniques de Kabobo et Ngandja renseigne que le paysage Kabobo-Luama est un hotspot de diversité avec plus de 558 espèces de vertébrés, dont 39 endémiques connues du Rift Albertin et plus de 1 410 espèces de plantes dont 71 espèces endémiques connues du Rift Albertin. Parmi eux, 34 espèces sont sur la liste rouge comme étant en danger d’extinction. Selon cette étude réalisée dans le cadre du Programme de diversité et de conservation des primates d’Afrique de l’Est, et publiée dans le journal Primate Conservation, les nombre d’espèces de primates dans les…

Read More

A l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, la Science et Développement Durable Nature, SDDNATURE en sigle, s’est joint aux journalistes du Sud-Kivu, à la marche organisée par l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), section du Sud-Kivu pour commémorer cette journée célébrée le 03 mai 2024 sous le thème « la presse au service de la planète : crise environnementale et urgence aux journalismes ». A cette occasion, le coordonnateur de la SDDNATURE, monsieur Joël MUBAKE, a appelé les chercheurs du secteur de l’environnement à la vulgarisation des résultats de recherches pour faire partager à un…

Read More

Pour libérer tout le potentiel de l’igname (Dioscorea ssp) en matière de réduction de la pauvreté et de souveraineté alimentaire au Sud-Kivu, il faut que des variétés améliorées adaptées aux environnements des agriculteurs soient développées par la sélection et complétées par des programmes agronomiques et des soutiens institutionnels à tous les niveaux, selon une étude publiée dans le journals Frontiers. Jean Mondo Mubalama, auteur principal, et chercheur au département d’Agronomie de l’université évangélique en Afrique (UEA)  explique, l’igname est une culture de tubercule clé en Afrique subsaharienne avec un énorme potentiel de réduction de la pauvreté, de souveraineté alimentaire et…

Read More

La déforestation est une menace principale pour les bonobos (Pan Paniscus) dans la Réserve Naturelle de Sankuru.  Chaque année, la forêt à l’intérieur de la réserve ainsi qu’aux alentours de ses limites régresse de 0,15% au profit de l’extension du complexe rural avec une vitesse de 3 605 ha/an de 2000 à 2010, selon une étude publiée dans European Scientific Journal. A lire aussi :  une étude caractérise pour la première fois le microbiote vaginal (micro-organismes vivant dans le vagin) des bonobos Le manque d’alternatives de subsistance maintien les autochtones et la population locale dans la pratique de l’agriculture sur…

Read More

Une étude réalisée par les chercheurs de l’UERHA inventorie dans la haute altitude du PNKB, deux espèces de poissons à savoir Clarias liocephalusin dans les affluents fluviaux du bassin du lac Kivu et Amphilius kivuensis dans la rivière Luha, source de la rivière Luka du bassin de la rivière Lowa. Cette partie du parc est la mieux protégée, et économiquement importante en raison des activités touristiques axées sur la présence de la sous-espèce parapluie Gorilla gorilla berengei, selon cette étude publié dans LIRIAS de KU Leuven. A lire aussi: le mercure présent dans les poissons des rivières Ulindi et Elila…

Read More

Une étude réalisée par une équipe de chercheurs Kenya, et publiée dans le journal IOSR, inventorie 345 plantes antivenimeuses contre les venins de serpents. La plupart de ces plantes appartiennent aux familles de Fabaceae, Euphorbiaceae, Apocynaceae, Asteraceae, Lamiaceae et Rubiaceae. Parmi ces plantes, nous avons Asystasia gangetica (feuilles) contre Naja Melanoleuca ; Allium cepa et Allium sativum (Bulbs) contre Naja naja karachiensis ; Mangifera indica (écorce du tronc) contre Daboia russelli ; Polyscias fulva (écorce) contre Naja nigricollis, Bitis arietans ; Aristolochia indica (racine, feuilles, plante entière) contre Daboia russellii, Echis carinatus, Naja kaouthia, Ophiophagus hannah, Bothrops atrox, Naja naja ; etc. A lire aussi…

Read More

La recherche est utile, mais seulement quand elle est orientée stratégiquement en cohérence avec les enjeux de gestion des aires protégées. Il subsiste un décalage important entre les sujets de recherche et les priorités de gestion, qui appelle au développement de recherches appliquées et stratégique pour lesquelles les chercheurs devraient mieux se concerter avec les gestionnaires, selon une étude publiée dans le journal ORBI. A lire aussi: les habitats des Primates africains sont susceptibles d’être exposés à des évènements climatiques extrêmes à l’avenir Lhoste Simon, auteur principal et chercheur en gestion des ressources forestières, explique que la majorité des publications…

Read More

La composition des micro-organismes vivant dans le vagin chez le Bonobos (Pan panicus) est caractérisée par le phylum d’Actinobacteria dominé par les genres Gardnerella, Atopobium et Prevotella, selon une étude publiée dans le journal BRILL. A lire aussi: la pression anthropique sur les Gorilles et leurs habitats dans le Parc National de Maiko : les scientifiques alertent Cette étude a été réalisée dans le but de caractériser le microbiote vaginal (micro-organismes vivant dans le vagin) des bonobos et déterminer la relation entre le pH vaginal et la taille du gonflement, renseigne Sheby D. Samartino, chercheur au département d’anthropologie de l’université…

Read More

Une étude publiée dans le journal MDPI, renseigne que 5% de la population de Gorilles de Gauer dans le parc national de Maiko est tuée chaque année par les braconniers pour la viande de brousse. Selon Console Kahindo Tulizo, l’auteur principal, les activités anthropiques, notamment l’agriculture, les plantations établies, les établissements humains, l’exploitation forestière illégale, l’exploitation minière, le braconnage, le commerce de la viande de brousse et l’exploitation forestière pour le charbon de bois et le bois de chauffe, affectent constamment les habitats de gorilles de Grauer. A lire aussi: les habitats des Primates africains sont susceptibles d’être exposés à…

Read More

Au cours de la période 2003 et 2021, sur l’ensemble du bassin versant du lac Tanganyika, des pertes d’eau d’environ 70 km3 dues à l’évaporation du lac ont été compensées par une augmentation des apports d’eau d’environ 100 km3 dans le reste du bassin versant, selon une étude publiée dans le journal ScienceDirect. Pour calculer le bilan hydrique du bassin, les chercheurs ont comparé les variations du stockage total de l’eau du bassin versant avec le flux d’eau du bassin calculé à partir des données de précipitations, d’évaporation, d’évapotranspiration et de débits, dérivés des données GRACE , explique l’auteur principal,…

Read More

De plus en plus, de preuves indiquent que les phytoplanctons, notamment les cyanobactéries procaryotes et les algues eucaryotes, sont capables de générer des méthanes dans des conditions aérobies, selon une étude publiée dans le journal ScienceDirect. Cependant, les rapports récents sur la sursaturation en méthane se produisant dans la couche d’eau oxygénée, qualifiés de « paradoxe du méthane », ont remis en question le paradigme dominant selon lequel le méthane biologique, une source majeure du bilan mondial de méthane, est produit dans des environnements anaérobies, renseigne cette étude. A lire aussi: lac Kivu : la population de Bukavu appelée a la prise…

Read More

Les propriétés physico-chimiques caractéristiques de l’huile de graines de Terminalia catappa (Combretaceae) indiquent que l’huile peut être utilisée dans la prise en charge diététique des maladies coronariennes et de l’hypercholestérolémie. TIENCHEU Bernard, auteur principal et chercheur à l’Université de Buéa au Cameroun, renseigne que cette étude a été réalisée pour déterminer les caractéristiques immédiates et nutritionnelles de la pulpe et de graines de Tarminalia catappa, ainsi que les caractéristiques physicochimiques de son huile de graines. Selon lui, les valeurs de la graine en teneur d’huile brute étaient de 49,79 ±0,27% ; en protéines 31,47 ±0,03% ; en fibres 2,66±0,09% et en glucides…

Read More

Une équipe des chercheurs du département de Biologie du Centre de Recherche en Hydrobiologie d’Uvira avait identifié pour la première fois dans les branchies de Clarias gariepinus au lac Tanganyika, le monogène Gyrodactylus transvaalensis. C’est la première fois que ce parasite infeste les branchies, selon une étude publié dans le journal MDPI. Archimède Mushagalusa Mulega, l’auteur principal, explique qu’il s’agit de la première espèce monogène signalée chez Clarias gariepnus au lac Tanganyika et la troisième espèce connue sur un représentant des Suliformes de ce lac. Cela porte à quatre le nombre total d’espèces de Gyrodactylus recensées dans le lac Tanganyika.…

Read More

Selon une étude réalisée par une équipe des chercheurs de l’Unité d’Enseignement et de Recherche en Hydrobiologie Appliquée (UERHA) du département de Biologie, de l’Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu (ISP), la zone littorale du lac Kivu compte actuellement 18 espèces appartenant à quatre familles, dont les Cichlidae, les Clupeidae, les Cyprinidae et les Procatopodidae, contrairement au 29 espèces signalées par les études antérieures. Tchalondawa Kisekelwa, l’auteur principal, explique que l’étude était basée sur l’évaluation de la diversité, l’abondance et les paramètres de l’habitat des poissons sur 14 sites représentant les principaux habitats du lac, à l’aide de données collectées entre…

Read More

Une étude publiée dans le journal MDIP récence une liste de 247 espèces indigènes et une espèce introduite d’ichtyofaune (poissons) du Parc National de l’Upemba dans le bassin du Haut Lualaba contre 116 espèces recensées par les études antérieures. Les espèces indigènes appartiennent à 78 genres, 26 familles et 15 ordres. Parmi ces espèces, 78 sont endémiques au parc, 35 attendent une description formelle et 5 ont besoin d’une étude plus approfondie pour clarifier leur statut, explique Bauchet Katemo Manda, l’auteur principal, chercheur en Biodiversité et exploitation durable des zones humides, à l’université de Lubumbashi. A lire aussi: le déclin…

Read More

Une étude réalisée dans 5 groupements de la chefferie de Bangengele autours du parc national de la Lomamie répertorie 37 espèces des plantes à la base des produits forestiers non ligneux (PFNLs) d’origines végétales. Selon cette étude publiée dans International Journal for Multidisciplinary Research, les espèces répertoriés sont reparties en 33 genres et 24 familles, dont les arbres sont plus représentés avec 17 individus suivis des lianes avec 9 individus, les herbacées avec 7 individus souvent présents dans la jachère près des différents villages et en fin les arbustes avec 4 espèces. A lire aussi: les produits forestiers non ligneux:…

Read More

Une étude préliminaire des plantes mellifères de la Réserve de Biosphère de Luki récence 35 espèces fourragères dont, Spermacoce latifolia est l’espèce la plus visitée par les abeilles dans cette réserve avec 642 visites sur 4843, soit 13,3% du total des visites. Elle est suivie par Justicia insularis et Pueraria phaseoloides avec respectivement 445 et 409 visites, soit 9,19% et 8,46% du total des visites, selon une étude publiée dans la revue marocaine des Sciences Agronomiques. Afin d’actualiser les connaissances sur les principales espèces de plantes visitées par les abeilles dans la zone de transition de la Réserve de Biosphère…

Read More

Parmi les treize espèces végétales identifiées comme efficaces contre Xanthomonas vasicola pv. Musacearum (Xvm), agent causal du flétrissement du bananier, seule Zingiber officinale (gingembre) et Ricinus communis (Ricin), deux espèces de la famille des Myrthacées et des Euphorbiacées sont les plus efficaces pour supprimer le pathogène, selon une étude réalisée au laboratoire  de l’organisation nationale de recherche agricole (NARO) de l’Ouganda et à l’institut international d’agriculture tropical (IITA) du Kivu, publié au journal Research Square. Trois expériences in vitro ont été menées dans les deux laboratoires précités. Les échantillons bactériens ont été collectés sur des bananiers cultivés au Kivu et…

Read More

Tous les sites de grands singes africains seront fréquemment exposés à des incendies de forêts et à de mauvaises récoltes à l’avenir, et ces derniers pourraient avoir un impact indirect sur les singes à travers une déforestation accrue, selon une étude publié dans le journal PLOS Climate. Une équipes des chercheurs a estimé l’exposition passé (1981-2010) et future des singes africains, espèces phares et parapluies très importantes pour la biodiversité sympatique, aux impacts du changement climatique sur 363 sites en Afrique pour RCP2.6 et RCP6.0 à court terme (2021-2050) et à long terme (2071-2099), selon Razak Kiribou, auteur principal de…

Read More

Tetradenia riparia (Hochst.) Cood, Mutuzo en Mashi et murafumba en kinyarwanda, est une plante, utilisée en médecine traditionnelle. Son extrait hydroalcoolique n’a aucune toxicité avec des activités antioxydantes ou anti-inflammatoires et l’activation des réponses immunitaires cellulaires, selon une étude publiée dans le journal MDPI. Les études in vivo d’un extrait hydroalcoolique de T. riparia ont été réalisées par une équipe de chercheurs pour explorer sa toxicité, les effets anti-inflammatoires et la réponse immunitaire humorale. Les administrations orales de divers doses (0,25 à 5g/Kg/w) de l’extrait à des rats Wistar en doses uniques pour les études de toxicité aiguë, ou quotidiennement…

Read More

Les populations autour du Parc National des Volcans souffrent d’insécurité alimentaire, principalement en raison de la pénurie de terres, d’une forte dépendance à l’égard de l’agriculture de subsistance, de la grande taille des ménages, de la dépendance à l’égard de l’agriculture de pommes de terre et de moyens de subsistance alternatifs limités, selon une étude publiée dans la revue Cogent Social Sciences. Le système de partage des revenus pour la communauté locale est relativement faible et se concentre davantage sur les infrastructures publiques que sur les menaces directes pesant sur les ressources du parc, explique Madeleine Nyiratuza, l’auteur principal, chercheuse…

Read More

Le Parc National de Kahuzi-Biega, PNKB en sigle, est un hotspot biologique, avec plus de 55 produits forestiers non ligneux (PFNLs) utilisés comme aliments et médicaments par les populations environnantes, avec une prédominance de fruits sauvages et légumes, selon une étude réalisée par une équipe de chercheurs de l’Université évangélique en Afrique (UEA) et publiée dans le journal Science Direct. Les PFNLs exploités dans les trois zones riveraines du PNKB à savoir les territoires de Kabare, Walungu et Kalehe, étaient regroupés en des insectes,  des végétaux et animaux ainsi que des champignons, explique Jean MONDO MUBALAMA, l’auteur principal et chercheur…

Read More

La technique de gobetage est à conseiller en culture de Pleurotes selon une étude publiée dans le journal OpenEdition. Une culture des Pleurotus ostreaus par gobetage à l’extérieur et sous hangar, et une autre en sac sur étagère ont été réalisées par une équipe des chercheurs de l’Université évangélique en Afrique (UEA) sur deux substrats à base de la fane de haricot ainsi qu’à un substrat à base de feuilles sèches de bananier. lire aussi: le Fractionnement de l’Azote Uréique, a-t-il un impact sur le rendement et la rentabilité des grains de Maïs sous les Nitisols du Sud-Kivu en RD…

Read More

Selon une étude publiée dans Journal of insects as food and feed, 148 espèces d’insectes sont consommées en RDC dominées par les ordres de Lépidoptères (Saturniidae, Sphingidae, Notodontidae)(60,1%), des Orthoptères (Acrididae, Gryllidae, Pyrgomorphidae) (10,1%) des Coléoptères (Cerambycidae, Dynastidae, Dryophthoridae) (8,1%) et des Hyménoptères (Apidae, Formicidae) (8,1%). Ces 148 espèces appartiennent à 100 genres, 31 familles et 9 ordres à l’échelle nationale. lire aussi: les scientifiques établissent un état de référence préliminaire de la diversité malacologique des rivières de Kalunguta, en territoire de Beni en rd Congo Papy Nsevolo Miankeba, auteur principal, et chercheur à l’Université Pédagogique Nationale(UPN), explique que ce…

Read More

Une équipe des chercheurs a caractérisé les conflits homme-primates autour du Parc national de Kahuzi-Biega (PNKB) pour identifier les types de menaces que représentent les animaux sauvages pour les ménages vivant à proximité du PNKB, déterminer l’impact de ces menaces, et analyser les contraintes de mesures mises en place par les gestionnaires du Parc pour gérer ces conflits. Selon cette étude publié dans le journal africain de l’éducation, des sciences et de la technologie, les ménages vivant à proximité du PNKB, principalement composée de la population autochtone pygmée, sont exposés aux agressions physiques au zoonoses et à la destruction des…

Read More

La méthode de purification et séparation de coltan du Kivu développée, témoigne d’une réduction de la consommation de l’agent fluorant et, surtout, d’effets moins nocifs des gaz générés. Le lixiviat résultant a une faible acidité, selon une étude publiée dans la revue ORBI de l’Université de Liège. Cette étude consistait à développer un concept technologique de purification et de séparation du tantale(Ta) et niobium(Nb) des minerais de coltan du Sud-Kivu sans utiliser l’acide fluorhydrique à aucune étape du procédé. lire aussi: le mercure présent dans les poissons des rivières Ulindi et Elila dépasse la limite recommandée par l’OMS/FAO Les aspects…

Read More

Une étude réalisée dans le delta de ruzizi congolais et burundais entre avril 2019 et avril 2021 et publiée dans le journal Biolife, renseigne que la densité moyenne des crocodile du Nil, Crocodylus niloticus (Laurenti, 1768) était plus élevé dans le delta de ruzizi burundais protégé, avec 19 crocodiles/km2, et plus bas dans le delta de ruzizi congolais non protégé, avec 6 crocodiles/km2. lire aussi: rivière ruzizi : la réalité sur la problématique de cohabitation entre la population locale et les hippopotames Des entretiens à l’aide d’un questionnaire d’enquête, couplé par les observations directes à l’aide de jumelles pendant la…

Read More

Une étude exploratoire dans le territoire de Beni précisément à Kalunguta a inventoriés 3150 individus des mollusques dans les rivières répartis dans cinq espèces, quatre familles, deux ordres et une seule classe a été effectué par une équipe des scientifiques, selon une étude publiée dans la revue scientifique Parlons Terre et Biodiversité. lire aussi: L’évaluation de la population d’éléphants dans la Réserve Naturelle d’itombwe et le domaine de chasse de Luama : en savoir plus Selon l’auteur principal, Rober Kasereka Kalindiro, chercheur au département de Chimie et Gestion de l’Environnement de l’Institut Supérieur de Chimie Appliquée de Butembo, cette étude…

Read More

Tous les indices démontrent une dégradation générale des effluents du milieu côtier du lac Tanganyika au Bujumbura, dont la Rivière Muha et Ntahangwa semblent plus polluées, selon une étude publiée dans le Bulletin scientifique sur l’environnement et la biodiversité. Plusieurs embouchures de rivières et la rive du lac ont été échantillonnées près de la ville de Bujumbura et dans la partie sud du pays et ceci pour une analyse à plusieurs niveaux : la physico-chimie, les diatomées, les macrophytes, les macro-invertébrés et les poissons, explique l’auteur principal, Joël Ndayishimiye, chercheur au centre de recherche en sciences naturelles et de l’environnement…

Read More

Le pouvoir de gestion des forêts dans le cadre de la foresterie communautaire à Walikale, est accaparé par les initiateurs (ONG) de projet de création des concessions forestières de communautés locales (CFCL), selon une étude publiée dans le journal OpenEdition. Cette étude a interrogé si la foresterie communautaire a entrainé l’autonomisation des communautés locales de walikale, dans la gouvernance des deux(CFCL) à savoir : CFCL Kisimbosa Chamakasa et la CFCL Banisamani en Territoire de Walikale, selon l’auteur principal, Innocent Ramazani Mizaba, docteur en sociologie et chercheur sociologue indépendant. lire aussi: Dynamique spatio-temporelle du paysage forestier de Beni, dû à la pression…

Read More

La teneur moyenne en carbone organique classe la  tourbière de Nangongo comme tourbière mature et sa tourbe pourrait être utilisé en fabrication de briquettes, selon une étude publiée dans le journal Sience Research. L’analyse physico-chimique des échantillons ont montré une teneur en cendres généralement faible par rapport à la teneur en matière volatiles, ainsi qu’une carence en certains minéraux tels que les oxydes de silice, de calcium et de magnésium, explique l’auteur principal, Michael Ndangano Bulangashane, chercheur à l’école de mine de l’Université officielle de Bukavu. lire aussi: A la découverte des sources thermales de Katana et leurs caractéristiques Selon…

Read More

Le mercure accumulé en aval des opérations d’extraction d’or dans les rivières Ulindi et Elila en République Démocratique du Congo, altère la santé des populations de poissions, et Labeobarbus pellegreni peut être considérée comme une espèce sentinelle pour surveiller cette pollution, selon une étude publiée dans le répertoire institutionnel de l’Université de  Liège, ORBI. lire aussi: le déclin de la diversité et rendement des poissons dans la Rivière Zalya-Elila, en territoire de Mwenga : en savoir plus Une évaluation histologique a été réalisée sur le foie, les gonades et les branchies des deux espèces de poissons à savoir Oreochromis niloticus…

Read More

La Réserve Naturelle d’Itombwe et le domaine de chasse de Luama sélectionnées, comptent environ 161 individus d’éléphants (Loxodonta cyclotis) repartis dans un habitat hautement approprié des éléphants fixé à 1 045,5 km2, selon une étude publiée dans le journal Pachyderm. lire aussi: le déclin de la diversité et rendement des poissons dans la Rivière Zalya-Elila, en territoire de Mwenga : en savoir plus Nous avons quantifié la fiabilité des estimations d’abondance dérivées des entretiens en les comparant à celles obtenues à partir de protocoles standard d’échantillonnage sur le terrain (échantillonnage en distance), explique l’auteur principal, Leonard Mubalama, Professeur à l’Institut…

Read More

Une demi-rotation de sept (7) ans pourrait permettre une reconstruction efficace de l’écorce de Prunus africana au deuxième passage sur le côté restant de la même tige, selon une étude publiée dans Scientific Research. Un inventaire de 716 tiges écorcées de Prinus africana sur 16 parcelles de 25 hectares chacun, dans deux parcelles à différente altitude a constitué l’échantillon de cette étude, renseigne l’auteur principal, Kambale Eloge Muhesi, chercheur au département des eaux et forêts, de l’institut supérieur d’études agronomiques, vétérinaires et forestières de Butembo en RD Congo. lire aussi: Les espèces menacées et inscrites sur la liste rouge de…

Read More

Quarante espèces interviennent dans le circuit de production de planche et bois-énergie, dont huit (8) interviennent uniquement dans la production des planches, 14 sont utilisées uniquement pour la production de charbon de bois et 18 espèces sont à la fois exploitées pour la production de bois-énergie et des planches selon une étude publiée dans le site MatheO de l’université de Liège. Selon Patrick Balekembaka Buhendwa, de l’Université Catholique de Bukavu, l’auteur principal de cette étude renseigne, parmi 40 espèces de production de planche et bois-énergie au Sud-Kivu, cinq (5) figurent sur la liste rouge de l’IUCN comme espèces menacées. Il…

Read More

Les abeilles et les syrphes contribuent à fournir d’importants services écosystémiques de régulation pour le maintien des écosystèmes afro-montagnards. 13 genres d’abeilles et 18 espèces de syrphes se retrouvent répartis sur le mont Kahuzi, selon une étude publiée dans le site MatheO de l’université de liège. Cependant, six genres d’abeilles, dont Amegilla, Apis, Lasioglossum, Patellapis, Xylocopa et Zonalictus, ainsi que cinq espèces de syrphes, dont Anasimyia sp1, Betasyrphus sp2, Allograpta sp3, Phytomia melas et Asarkina sp1, se retrouvent répartis sur les quatre niveaux d’altitude du mont Kahuzi, explique l’auteur, AGANZE MWEZE Marcelin, de l’institut supérieur de développement durable de Kaziba…

Read More

Les pêcheurs interrogés le long de la rivière Zalya-Elila signalent la présence de seulement  huit (8) espèces de poissons des 14 précédemment présente il y’a 15 ans, selon une étude en prépublication dans Social Science Research Network (SSRN). Les scientifiques ont étudié la perception des pêcheurs concernant l’impact des activités minières sur la diversité et le rendement des poissons dans le territoire de Mwenga. Lire aussi : Rivière Ulindi : appel à l’intensification des recherches ichtyologiques, avant que les espèces probablement nouvelles ne disparaissent L’équipe, qui comprenait des chercheurs de l’Université Evangélique en Afrique (UEA) et ceux de l’Institut Supérieur de…

Read More

Une stratégie prometteuse pour générer une résistance au virus de la panachure jaune du riz (RYMV) dans les lignées d’élite d’Oryza sativa vient d’être mise au point, selon une étude publiée dans le journal de biotechnologie végétale Wiley. L’auteur principal, Yugander Arra, de l’université de Dusseldorf, déclaré qu’ils ont évalué si l’édition du génome CRISPR/Cas9 des deux paralogues de la nucléoporine du riz OsCPR5.1 (RYMV2) et OsCPR5.2 pouvait être utilisée pour introduire la résistance à la panachure jaune du riz (RYMV) dans la variété Japonica Kitaake. Lire aussi: le fractionnement de l’azote uréique, a-t-il un impact sur le rendement et…

Read More